L'ACCES AU PERMIS DE CONDUIRE ET A LA MOBILITE POUR TOUS !

Le permis voiture aménagée

Ce permis est destiné aux personnes à mobilité réduite âgées de 18 ans minimum. Il permet de conduire un véhicule muni d’un embrayage automatique et d’un équipement adapté, comportant jusqu’à 9 places, conducteur compris, et dont le poids n’excède pas 3,5 tonnes.
Il dispose d’aides à la conduite (aménagements spécifiques et adaptés) permettant aux personnes porteuses d’un handicap de pouvoir bénéficier d’une formation au permis de conduire.
L’inscription peut se faire à partir de 17 ans et demi.

Déroulement de la formation :

Évaluation de conduite :
Elle permet de déterminer le volume prévisionnel de leçons théoriques et pratiques nécessaire pour la formation.

Épreuve théorique :
Communément appelée épreuve du code de la route, elle permet d’acquérir les fondamentaux théoriques afin de pouvoir les transposer à des situations de circulation.

Épreuve pratique :
Après obtention du code, le candidat doit préparer l'épreuve pratique du permis de conduire de catégorie B.


Cette épreuve, d'une durée de 35 minutes, porte sur :
- La préparation et le contrôle technique du véhicule en relation avec la sécurité routière, consistant en la réalisation de vérifications intérieures et extérieures du véhicule.
- La réalisation de deux manœuvres, dont une obligatoirement en marche arrière.
- Le contrôle des aptitudes et des comportements en circulation (avec un temps minimal de conduite de 25 minutes).

Régularisation pour un candidat handicapé physique déjà titulaire d'un permis de conduire de la catégorie sollicitée.

Lorsqu'une personne en possession d'un permis de conduire a été victime d'un accident laissant des séquelles physiques d'une gravité telle que la conduite d'un véhicule normal lui est impossible, il lui faut passer obligatoirement une visite médicale d'aptitude à la conduite. L'examen théorique n'est pas à repasser.

Lors de la régularisation du permis de conduire, l'inspecteur se contente de vérifier si les aménagements sont correctement adaptés et utilisés en circulation.

NOTA : Le handicapé titulaire d'un permis mentionnant des aménagements au véhicule peut également obtenir, par régularisation, la suppression de ces aménagements s'il a acquis une réadaptation fonctionnelle satisfaisante.

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement